logo Island Kayak Oléron

On parle de Nous, voici les articles et vidéos réaliser par des
journalistes qui sont venus essayer.

cormoran en mer sur un rocher
fleche retour
Retour
article de journal Découvrir les huîtres en pagayant du journal Sud Ouest du 1/09/16

Découvrir les huîtres tout en pagayant

Article Sud Ouest du Jeudi 1er Septembre 2016

Kayakiste dans les parcs a huîtres Marennes Oléron

Le kayak permet d’approcher au plus près les parcs à huîtres, sans les abîmer. C’est l’embarcation la plus adéquate. © Photo L. S.

Une balade en mer dans les parcs à huîtres, c’est possible. Une expérience unique, entre l’île et le continent.

Léna soudre

«Une chose est sûre : vous ne deviendrez pas des pros aujourd'hui. On est juste là pour profiter d'un cadre unique », lance Ludovic Mordant, moniteur à Island Kayak. Le ton est donné : aucune pression à avoir. Les kayakistes, qu'ils soient débutants ou aguerris, sont rassurés et prennent sans crainte leur pagaie. D'ailleurs, aux yeux du guide, plus qu'un sport, le kayak est un support pour d'aller dans des lieux inaccessibles autrement. « Pour les parcs à huîtres, l'avantage c'est qu'on peut y aller facilement, se poser, se coller, toucher sans abîmer », explique le moniteur.

Un cadre unique

Il est 10 h 15 quand le petit groupe quitte la plage au niveau du Club nautique du Coureau d'Oléron (CNCO) à Saint-Trojan-les-Bains. La marée est descendante et laisse, peu à peu, apparaître les parcs à huîtres. On emprunte le chenal de la Chevalerie et, curieusement, les ostréiculteurs ne prêtent pas attention aux kayaks. Ils sont absorbés par leur travail.

Ludovic Mordant, fin connaisseur, détaille chacune de leurs activités et a réponse à tout. La balade se transforme rapidement en visite guidée, et ça plaît. « En plus, le cadre est magnifique. Ce sont des paysages qu'on ne connaît pas chez nous », ajoutent Françoise et Guy-Marie Gautier du Vaucluse. Au milieu de la balade, Ludovic Mordant propose de s'arrêter sur un banc de sable. Plus loin, Sébastien Murail, ostréiculteur, attend de rencontrer les sportifs d'un jour.

Place a la dégustation

Place au meilleur moment de la sortie : la dégustation. Le guide a tout prévu : couteau en main, il les ouvre pour le plus grand bonheur des kayakistes. Sur place, une table attend avec différents types d'huîtres. On explique alors comment évolue une huître de la naissance à la vente. Et quelles embûches elle rencontre. Ainsi, 90 % des naissains meurent prématurément ou encore qu'il faut quatre ans pour qu'une huître soit prête. C'est justement ce qu'apprécie Lucille Lang qui avoue être une grosse consommatrice d'huîtres. « C'est mieux de voir, de discuter directement avec l'ostréiculteur », confie-t-elle.

à partir de 8 ans, savoir nager. Tarif : 30 € pour les adultes et 26 € pour les moins de 12 ans.

Sorties : Island Kayak propose plusieurs sorties en kayak : chenaux, journées entières, séances à thèmes, cours particuliers pour découvrir le fort Boyard ou le phare de Chassiron.

Renseignements sur www.ikayak.fr Réservations au 07 82 51 72 17.

article de journal Aventures a coups de pagaies Sud Ouest du 25/07/16

Aventure à coups de pagaie

Publié le 25/07/2016 à 3h39

famille en kayak st trojan les bains

Pas toujours facile d’arriver à coordonner ses mouvements lorsque l’on débute le kayak de mer à deux. Photo L. S.

Sur une île et Island kayak proposent des sorties de kayak de mer, avec un moniteur. Nous avons embarqué avec le second.

Léna soudre

Samedi matin, 10 h 30, plage de Gatseau à Saint-Trojan-Les-Bains. Le cadre est splendide. Les dix personnes présentes amènent kayaks et pagaies sur le bord puis s’équipent : chaussures fermées, indispensables pour éviter de se blesser avec des coquillages ou huîtres sur le bord, crème solaire, couvre-chef, maillot de bains, gilet de sauvetage…. Ludovic MORDANT, note moniteur, range son téléphone, sa radio VHF dans son gilet et prend avec lui un bout de remorquage. Il se veut prévoyant mais aussi rassurant : « Il ne ce passeras rien. »

Tout le monde est fin prêt à vivre cette expérience. Ludovic nous montre comment tenir sa pagaie, comment la tourner. Et, bien sûr, comment pagayer. Des mouvements longs, une pagaie plantée au niveau des pieds et laissée près du bateau pour aller tout droit. En quelques minutes, les explications sont bouclées. Accompagner ou en solitaire, chacun choisit son bateau et monte a bord. Notre sortie pour débuter. À notre surprise, l’apprentissage est rapide. Nous sommes rapidement à l’aise et le bateau est très stable. « Quand les gens pensent au kayak de mer, il y a une certaine appréhension. Certains ont plus des images de la mer en tempête que calme, plaisante Ludovic. Alors que c’est idéal pour débuter car il n’y a jamais de vagues. Mis a part les vaguelettes générées par les bateaux. »

ludovic votre moniteur en pleine explication nature

Ludovic, moniteur à Island kayak, se transforme en guide sur la vie maritime. Photo L. S.

Découverte de la baie

A ses yeux, plus qu’un sport, cette discipline est « un support pour aller visiter des lieux précis ». Et justement Ludovic, pour cette première leçon, n’est que peut de temps moniteur. Il se transforme rapidement en guide pour une visite commentée. Il nous emmène jusqu’à un parc a huites, inaccessible avec d’autres embarcations. Et les questions s’enchaînent : « Quelles huîtres sont produites ici ? Grandissent t’elles tout le temps ici ? » Ludovic un passionné de la mer, a réponse a tout. Érosion, courants, amers (repères en mer), bouées de chenal, méduses, poissons…

Nous oublions vite la technique pour boire ses paroles. Au bout d’un certain temps, nous peinons tous a avancer. Pagayer devient épuisant. Et les ampoules commencent a ce faire sentir.

Attention aux courants

Notre guide a le sourire au coin des lèvres : « C’est dure, n’est ce pas ? » Hé oui, nous pataugeons complètement. « Nous sommes en contre courant car nous nous sommes éloignés du bord, explique t’il. Le courant nous emmène au large, comme lorsque l’on nage. » Ludovic en profite pour nous alerter : « Le plus important c’est de ne jamais s’épuiser a retourner vers la cote. Vous ne pourrez jamais vaincre le courant. Il faut ce tourner a 45 degrés, et attendre d’en être sortis pour rentrer a bon port. Et c’est pareil a la nage. » Bon conseil a prendre. « Suivez moi », lance t’il. Nous nous éloignons encore plus pour nous retrouver au milieu de l’océan entre Saint-Trojan-les-bains et la presqu’île’île d’Arvert. Et là, c’est l’étonnement. En dessous de nous seulement 1,50m de profondeur. On plante notre pagaie et notre guide dit vrai. La balade touche a sa fin. Naïvement, pour rejoindre le Novotel, notre point de repère, nous cherchons a nous diriger vers celui-ci.Ludovic rit. Toujours a cause du courant, c’est vers un point bien plus a gauche qu’il faut ce diriger. « Anticipez la dérive », martèle Ludovic. Nous voila fin prêt pour louer notre propre kayak et partir seuls a l’aventure.

PRATIQUE

PUBLIC à partir de 8 ans, savoir nager.

DURÉE 2h30 dont 1h30 sur l’eau.

TARIFS 26 euros pour les moins de 12 ans, 30 euros pour les adultes

LES SORTIES Island Kayak Oléron propose également des balades dans les chenaux avec escale chez un producteur local (dégustation d’huîtres), autour des parcs a huîtres, une sortie journée avec pique-nique en mer, des séances a thème (sécurité, surf en kayak de mer…) Des cours particuliers pour découvrir un endroit spécifique (fort Boyard, phare de Chassiron…) sont également dispensés.

Le kayak sur la vague

ludovic votre moniteur en pleine explication nature

Balade au cœur des huîtres en kayak

Journal téléviser France 3 du 08/08/2016

Reportage vidéo d'une balades en canoë-kayak au cœur des parcs a huîtres du bassin de Marennes Oléron.

Les marais de St Trojan se découvrent au fil de l'eau

Émission midi en France de juin 2017

Midi en France est venus sur l'eau pour vous faire découvrir un incontournable de l’île d’Oléron. Balade en Canoë-kayak au cœur des marais et chenaux.